C’est déjà le temps des chrysanthèmes…

Michel Quenneville, d.t.a., producteur en serre

Lorsque l’été tire à sa fin, les annuelles gèlent ou deviennent moins belles, les vivaces ont fini de fleurir et le jardin devient un peu dégarni. C’est alors que les chrysanthèmes, les asters d’automne et les choux ornementaux sauvent la situation.

Les choux décoratifs deviennent de plus en plus beaux lorsque l’automne avance. Ce sont des annuelles qui tolèrent bien le gel et durent jusqu’en décembre. Leurs couleurs sont très vives et le saviez-vous, ils sont comestibles !

Quant aux asters d’automne, ils fleurissent jusqu’à très tard en octobre et novembre. Leur feuillage est souvent un peu brûlé, mais ils continuent à fleurir abondamment. Leurs fleurs ressemblent à de petites marguerites. Il existe des variétés courtes et d’autres plus longues.

Et il y a les fameux chrysanthèmes aux nombreuses couleurs, aux fleurs doubles ou simples. Les chrysanthèmes redonnent à nos jardins leurs couleurs perdues. Il existe quelques variétés très rustiques dont une très bien connue, la ‘Clas Curtis’, à fleurs simples roses et quelques autres variétés rustiques qui ont des fleurs moins belles que les variétés moins rustiques.

Les chrysanthèmes que vous pouvez acheter un peu partout en ce début d’automne sont littéralement couverts de fleurs. En fait, ce sont des vivaces tendres, classées zone 5, nécessitant donc une protection hivernale. Rappelez-vous, il ne faut surtout pas couper les plantes moins rustiques avant l’hiver. Elles se cultivent soit en pot que l’on arrose abondamment tous les jours ou soit en terre. Il faut alors arroser à l’occasion si la terre demeure sèche en automne. Bien entendu, les chrysanthèmes aiment le gel et auront après des nuits froides des couleurs encore plus vives.

Avec une bonne protection hivernale, les chrysanthèmes reviendront le printemps suivant, mais pour 2 ou 3 ans seulement. Les plants ne sortiront de terre que tard, soit à la  mi-mai ou à la fin du mois de mai et devraient être pincés vers la 3e semaine de juin. Sinon, ces derniers deviendront trop longs et un peu retombants. Leur propagation est faite par bouturage.

2002-10-02