Vivaces pour ombre

Mariette et Michel Quenneville, d.t.a., producteurs en serre

Nous nous demandons souvent ce que nous pouvons bien mettre à l’ombre. De nombreuses plantes vont mieux au soleil, plusieurs vont à la mi-ombre et tolèrent le soleil, mais peu vont complètement à l’ombre*. Souvent, les plantes dites « d’ombre » tolèrent quant même la mi-ombre.

Voyons quelques-unes d’entre-elles:

Les hostas: Tolérant souvent beaucoup de soleil, ces derniers sont reconnus pour les endroits d’ombre total. Et il en existe quelque 1400 ou 1500 variétés. Les nouvelles variétés sont généralement plus dispendieuses. Elles sont aussi plus compactes que les vieilles variétés et poussent beaucoup moins vite.

Le muguet: Bien connu, poussant à l’ombre complète, ne nécessitent aucun entretien. Cette plante étouffent les mauvaises herbes. Et quel parfum annonçant l’été!

Les fougères: Plantes de milieu humide et ombragé, elles apportent une touche forestière à votre aménagement très ombragé. Il existe de nombreuses variétés souvent importées, vendues par les centres de jardin. Parmi ces dernières, notons les Athyrium, Oryopteris, Matteucia et Osmunda. Certaines variétés simplement trouvées dans nos bois, comme les têtes de violon, sont très ornementales.

Les heuchères: Il y a surtout les variétés à feuilles foncées – ou ces nouvelles variétés à feuilles jaunes – qui tolèrent très bien l’ombre et quoique pauvres en fleurs, ressortent bien grâce à leurs feuilles très voyantes. Généralement très rustiques, il faut leur donner une place de choix dans votre plate-bande.

Les ajuga: Le terme anglais « Bufleweed » est bien connu. Ce sont des plantes courtes, utilisées comme couvre-sol. Elles fleurissent le printemps et sont ornementales, surtout par leurs feuilles. La variété « Burgundy Glow » a de très belles couleurs, bourgogne, rose, crème et vert.

Le sceau-de-Salomon: À ne pas négliger. Cette plante, mi-sauvage mi-ornementale, vous sera fidèle pendant des décennies. Sur ses tiges arquées se développent au printemps des petites fleurs qui retombent. En massif, plante très intéressante.

Le pachysandre: Couvre sol bien connu. Il vous sera aussi fidèle pendant des années. Décoratif par son feuillage, surtout celui panaché. Il n’a pas des fleurs voyantes. À utiliser en massif.

Le vinca: Cette petite plante couvrant le sol fleurit ici et là avec des fleurs généralement bleues, mais pouvant être blanches ou rouges. Elle s’agrippe bien au sol et le couvre très bien. Cette plante s’établit lentement, mais en vaut la peine.

Les astrantias: Plantes assez rustiques, possédant des fleurs qui semblent être séchées, et qui durent des mois. Les nouvelles variétés possèdent un feuillage foncé et des fleurs rouges.

Les primeroses ou primevères: Elles fleurissent très tôt au printemps et ont des couleurs pures et très voyantes. Elles refleurissent souvent en automne.

Les pulmonaires: Plantes à feuillage parfois très coloré et fleurissant très tôt au printemps. Ces plantes ne tolèrent pas bien le soleil. Elles poussent en gros paquets et leur hauteur varie entre 1 et 1½ pied.

Les ligulaires: Grosses feuilles foncées, fleurs généralement jaunes en ombrelle ou en épi, ces plantes en valent la peine. Elles sont classées dans les livres comme allant à la mi-ombre. En fait, elles tolèrent très bien l’ombre et sont de forte taille. Certaines variétés font jusqu’à 6 pieds. Un « must » dans votre plate-bande.

En général, les plantes vivaces pour l’ombre sont courtes et ne fleurissent que peu. Elles sont surtout voyantes par leurs feuilles. Bien entendu, il en existe de nombreuses autres.

*En passant, un endroit ombragé se définit comme recevant 2 heures ou moins de soleil par jour.

2004-03-17
Catégories :