Chronique de Michel et Mariette

Les Impatiens

Nous connaissons tous très bien ces plantes qui préfèrent l'ombre. Il en existe de nombreuses variétés plus ou moins longues et qui ont de multiples couleurs.

Or, il existe de nombreux types d'impatiens. Celles bien connues sont les Impatiens de Nouvelle Guinée et les Impatiens doubles.

Le géranium sauvage

Précisons d’abord qu’il s’agit probablement de géranium vivace dont la couleur standard des fleurs est le bleu. Il existe aussi du blanc et du rose, mais la plupart de ces variétés sont propagées à partir de divisions de racines seulement. Donc elles n’ont pas de semences viables pour les blanc et rose.

Quant à lui, le géranium bleu et certaines variétés de rose peuvent se ressemer.

Les piments ornementaux

Depuis quelques années, le piment ornemental est un produit que nous avons commencé à offrir aux clients.

Ce type de piment est vendu vers le milieu ou la fin de l’été en petit contenant ou en “pot-patio”. On le garde à l’extérieur, au grand soleil, et plus tard à l’automne, on le transporte à l’intérieur dans un endroit très ensoleillé.

L’hiver et les mulots…

Le printemps arrive, la neige est partie et maintenant nous voyons les dommages que les mulots causent parfois à la base de nos arbres et arbustes.

Ces ravageurs grugent l’écorce à la base de nombreuses plantes. Celles qui sont les plus fragiles: pommiers et autres arbres fruitiers, tilleuls, érables et de nombreux autres arbres, weigelia, spirée et bien d’autres variétés d’arbustes.

Comment protéger nos rhododendrons

Évidemment si ce bouton floral gèle trop fort, il va mourir et ne produira pas de fleur le printemps prochain. En effet, les fleurs des rhododendrons se développent durant l’été et l’automne, pour fleurir tôt l’an prochain. Cette plante a des feuilles qui persistent en hiver. Ces dernières sortent amochées le printemps suivant, mais la plante les remplace assez rapidement.

Les rosiers – Ce qu’il faut savoir

Il existe, et nous le savons tous très bien, une multitude de variétés de rosiers, probablement des dizaines de milliers. Sans tous les connaître, il faut savoir que certains sont rustiques, donc ne nécessitent pas ou peu de protection hivernale, d’autres très peu rustiques exigent donc une bonne protection hivernale et certains entre le deux demandent une protection plus légère.

Pages