Chronique de Michel et Mariette

Les rosiers – Ce qu’il faut savoir

Il existe, et nous le savons tous très bien, une multitude de variétés de rosiers, probablement des dizaines de milliers. Sans tous les connaître, il faut savoir que certains sont rustiques, donc ne nécessitent pas ou peu de protection hivernale, d’autres très peu rustiques exigent donc une bonne protection hivernale et certains entre le deux demandent une protection plus légère.

Des moyens naturels pour se débarrasser des insectes de plantes de maison – première partie

Les mouches blanches ou aleurodes de serres ("white fly" en anglais) sont de minuscules mouches blanches comme de la neige à l’état adulte. À l’état larvaire vous les verrez en dessous des feuilles comme des points transparents. Elles se reproduisent très vite et deviennent une véritable nuisance lorsqu’elles auront envahi à peu près toutes les plantes de votre maison.

Ma clématite ne va pas bien – Que se passe-t-il ?

Les clématites ("clematis" en anglais) aiment les sols loameux ou argileux. Le genre de sol qui colle aux souliers lorsque mouillé.

Les sols sablonneux sont trop acides pour la clématite. Donc, pour faire pousser une clématite dans un sable, il serait bon de mélanger à ce dernier du compost ou de la terre noire pour en améliorer la texture et surtout d’y ajouter de la chaux.

Les plantes endommagées par l’hiver…

Nous nous rappelons tous combien l’hiver passé a été pénible: pas beaucoup de neige en janvier et février et excessivement froid. Le gel est descendu jusqu'à 7 pieds. Nombreux ceux qui ne se rappellent pas avoir vu de telles conditions.

Évidemment, l’hiver dur pour nous est difficile aussi pour les plantes. De nombreuses vivaces n’ont pas fait le voyage. Beaucoup d’arbres et d’arbustes ont été soit affectés ou même tués.

La bonne façon de planter un arbre en contenant

Quand nous, pépiniéristes, vendons un arbre, nous avons intérêt à ce qu’il reprenne bien. Il nous faut donc expliquer comment le planter et ce, nous le répétons des centaines de fois par année.

Le secret réside dans le fait qu’il ne faut pas déranger les racines, surtout quand cet arbre a été empoté récemment. En fait, les racines se développent en même temps que les feuilles.

Les hibiscus vivaces, vous connaissez?

Nous possédons ou avons tous possédé un Hibiscus que l’on rentre à l’intérieur avant qu’il ne gèle et lorsque cultivé avec beaucoup de lumière fleurit une bonne partie de l’hiver. Nous parlons ici de l’hibiscus tropical.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’il existe aussi une variété d’hibiscus qui survit à nos hivers. Elle se présente comme une plante vivace fleurissant d’août à septembre-octobre.

Les plantes hybrides, greffées, croisées, fidèles aux semences, bouturées… Qu’est ce que tout cela veut dire?

Beaucoup, sinon la majorité de plantes horticoles, les annuelles, les vivaces, les arbres et les arbustes indigènes sont fidèles à leurs semences ou plutôt, devrait-on dire, que les semences sont fidèles aux plantes. Elles reproduiront la même plante sans modification notoire.

L’hiver et les mulots…

Le printemps arrive, la neige est partie et maintenant nous voyons les dommages que les mulots causent parfois à la base de nos arbres et arbustes.

Ces ravageurs grugent l’écorce à la base de nombreuses plantes. Celles qui sont les plus fragiles: pommiers et autres arbres fruitiers, tilleuls, érables et de nombreux autres arbres, weigelia, spirée et bien d’autres variétés d’arbustes.

Pages